S’informer et apprendre en ligne

OWL, LMS, iLES.

Accueil > Ressources > Interaction et évolution

Interaction et évolution

mardi 16 avril 1996

Depuis Darwin, la sélection naturelle opérant à la suite de mutations aléatoires est considérée par tous les scientifiques – ou presque – comme l’explication de l’évolution. Il existe certes des écoles discordantes : les gradualistes considèrent que l’évolution procède uniquement par petites touches successives ; les saltationnistes pensent qu’elle a lieu par sauts ; les neutralistes affirment que la plupart des mutations sont neutres et sans effet permettant une sélection. Mais qu’un mathématicien se permette de mettre en doute la valeur explicative du darwinisme – comme l’a fait récemment M. P. Schützenberger dans un entretien accordé à la revue La Recherche (1) – et c’est le tollé de la communauté des biologistes, unis pour l’occasion.

(1) Les failles du darwinisme, La Recherche no 283, janvier 1996

Lettre précédente
Lettre suivante


Voir en ligne : Lettre au format pdf