S’informer et apprendre en ligne

OWL, LMS, iLES.

Accueil > Ressources > Cinématique

Cinématique

mardi 14 janvier 1997

Le concept fondamental de la description cinématique est celui de vitesse qui est à considérer comme une grandeur instantanée. La vitesse se représentera donc, dans STELLA, par un flux. Le réservoir auquel ce flux est associé représentera la distance parcourue, qui est bien une grandeur qui s’accumule. Nous pouvons établir une relation semblable, quoiqu’un peu plus abstraite, entre l’accélération et la vitesse. L’accélération donne la variation de vitesse à chaque instant : elle sera donc aussi représentée par un flux. Le réservoir auquel l’accélération est associée n’est autre que la vitesse ! Comment se fait-il que la vitesse, que nous venons de considérer comme une grandeur instantanée, se trouve maintenant représentée par un réservoir ?

Lettre précédente
Lettre suivante


Voir en ligne : Lettre au format pdf