S’informer et apprendre en ligne

OWL, LMS, iLES.

Accueil > Ressources > Tourner une pièce

Tourner une pièce

lundi 6 septembre 2004

Les Egyptiens connaissaient déjà le tour plus de mille neuf cents ans avant notre ère. Ils l’utilisaient pour tourner le bois. La pièce à tourner était placée entre deux pointes enfoncées dans deux troncs d’arbres placés à une distance convenable. La plupart des tours médiévaux étaient, comme les tours égyptiens, des tours à rappel dont le mouvement alternatif s’obtenait grâce à une courroie enroulée sur l’axe du tour et reliée d’une part à un arc ou à une perche flexible, de l’autre à la pédale. En appuyant sur la pédale puis en la relâchant, on imprimait ainsi au tour un mouvement alternatif. L’équivalent « mathématique » d’une pièce tournée est un corps de révolution qui s’obtient en faisant tourner une courbe y = f(x) autour de l’axe Ox.

Tour à perche du début du XVe siècle. Source : Histoire des Techniques, sous la Direction de Bertrand Gille. Encyclopédie de la Pléiade. Edition Gallimard, 1978.

Lettre précédente
Lettre suivante


Voir en ligne : Lettre au format pdf